La Compatibilité du Caméléon

16-27 janvier 2018 / Théâtre de la Vie

Quatre Socles

Le point de départ de La Compatibilité du Caméléon est un reportage photo du magazine 6mois consacré à la prison ouverte de Bastoy, au large de la Norvège.

Les prisonniers y vivent libres de leurs mouvements et dorment dans de simples chalets.

Seuls quelques gardiens non armés sont là pour veiller au bon fonctionnement de l’île.

Les prisonniers qui arrivent sur cette île sont tous en fin de peine.

Le taux de récidive de Bastoy est de 16%.

Celui des prisons américaines, de 66%.

Celui des prisons belges, de 44%.

Nous avons voulu nous inspirer de la prison ouverte de Bastoy pour notre spectacle.

Dans notre histoire, nous garderons donc ce principe d’une prison ouverte, humaniste, qui vise à réinsérer le mieux possible les détenus en agissant sur une double responsabilisation, morale et matérielle.

Et nous avons voulu pousser plus loin le caractère inédit de cette expérience.

Tout d’abord par le fait que dans La Compatibilité du Caméléon, il s’agira d’une expérience pilote. Seulement quatre prisonniers auront été choisis.

Deuxièmement, l’expérience sera élargie à une prison mixte. Deux hommes et deux femmes devront donc se côtoyer dans le but de favoriser au maximum la réinsertion des détenus dans la vie sociale.

Si cette expérience pilote s’avère concluante, elle sera menée à plus large échelle à l’avenir.

L’autre point de départ de ce spectacle est un documentaire consacré à la plante ayahuasca, utilisée pour guérir les patients de leurs addictions, réalisé par Armand Bernardi.

Au Pérou, les Anciens se servaient de cette plante pour guérir toutes sortes de maladies. Aujourd’hui, il existe un centre où ces pratiques sont utilisées pour soigner les toxicomanes. Ils y séjournent pendant un an au contact de cette plante hallucinogène.

Le directeur du lieu estime qu’un toxicomane est un désespéré qui tente inconsciemment, par la drogue, de renouer avec les rites ancestraux et par là, obtenir une meilleure connaissance de lui.

Pendant un an, quatre ateliers d’une durée de trois mois chacun seront menés avec les prisonniers.

Le premier atelier est l’atelier théâtre.

Le référent de cet atelier est Simon.

Il proposera aux détenus de travailler les deux tragédies de Sophocle, Antigone et Oedipe Roi.

Il sera question pour eux de confronter leurs parcours réels aux parcours des héros grecs.

De part et d’autre, il s’agit de chute.

De part et d’autre, des individus face à leur aveuglement.

La prison devrait être avant tout un lieu de resocialisation, permettant l’introspection nécessaire à la remise en question, comblant les déficits d’éducation, notamment en favorisant l’accès à un travail ou une formation qualifiante.

Mais en réalité, la prison n’est qu’un lieu d’attente, où les détenus patientent jusqu’à la fin de leur peine. Ils en ressortent socialement plus affaiblis, avec un casier judiciaire sur le dos.

Delphine Paci (présidente de l’Observatoire international des prisons)Un cri d’alarme

Personnages

Elsa Terka

Wendy Piette

  • Age : 31 ans
  • Profession : /
  • Parcours carcéral avant l’île : Récidiviste. 12 ans au total avec réduction de peine
  • Enfance : orphelinat puis internat
  • Son rapport aux hommes : contact possible, mais à distance
  • Son rapport aux femmes : facile, n’a toujours connu qu’un environnement de femmes
  • A savoir : Peur des grands espaces, angoisse quand il n’y a pas de règles
  • Occupations sur l’île : footing et autres sports
  • Intérêt pour le théâtre : Aime bien les comédies
Play

Frédéric Berrant

Patrick Brüll

  • Age : 48 ans
  • Profession : Comptable
  • Parcours carcéral avant l’île : 10 ans fermes
  • Enfance : Heureuse
  • Son rapport aux hommes : Fermé
  • Son rapport aux femmes : Fermé
  • A savoir : A beaucoup de mal à être en groupe
  • Occupations sur l’île : Se balader, écouter les oiseaux
  • Intérêt pour le théâtre : /
Play

Théophile Lakoumma

David Scarpuzza

  • Age : 27 ans.
  • Profession : Petits boulots dans la restauration.
  • Parcours carcéral avant l’île : Incarcérations à répétition.
  • Enfance : Famille nombreuse.
  • Son rapport aux hommes : Aime « faire des crasses ».
  • Son rapport aux femmes : Aime « faire des blagues ».
  • A savoir : /
  • Occupations sur l’île : Lire des BD, écouter de la musique, écrire, et toutes les activités non solitaires.
  • Intérêt pour le théâtre : Pas d’intérêt particulier mais « aime bien le fait que ça soit en groupe ».
Play

Alice Desmarets

Claudia Nibelle

  • Age : 28 ans.

  • Profession : Etait étudiante en droit avant la prison.

  • Parcours carcéral avant l’île : 7 ans de prison fermes.

  • Enfance : /

  • Son rapport aux hommes : Fermé.

  • Son rapport aux femmes : Possible.

  • A savoir : Ne supporte pas le contact physique.

  • Occupations sur l’île : Les chevaux, la menuiserie.

  • Intérêt pour le théâtre : Connaît bien l’histoire d’Antigone.

Play

Simon

Itsik Elbaz

  • Age : 39 ans
  • Profession : Comédien, professeur de théâtre en IPPJ
  • Parcours carcéral avant l’île : /
  • Enfance : Normale
  • Son rapport aux hommes : Sociable
  • Son rapport aux femmes : Sociable
  • A savoir : Rien à signaler
  • Occupations sur l’île : Donner cours de théâtre chaque après-midi, écouter de la musique, regarder l’eau
  • Intérêt pour le théâtre : Découverte tardive de l’oeuvre de Sophocle
Play